Comprendre le diabète gestationnel.

En 2021, le diabète affecte plus de 537 millions de personnes dans le monde (soit 1 personne sur 10), dont 61 millions en Europe. C’est une maladie chronique qui se caractérise par un excès de sucre dans le sang ou hyperglycémie. Parmi les différents types de diabète qui existe, beaucoup se posent la question au sujet du diabète gestationnel. Qu’est-ce que le diabète gestationnel ? Quelles en sont les causes ? Quels en sont les symptômes ? Quelles sont les risques ?

Voyant alors ensemble ce qu’est le diabète gestationnel.

Qu’est-ce que le diabète gestationnel ?

Le diabète gestationnel diagnostiqué chez une femme enceinte est également appelé diabète de grossesse. C’est un trouble de la tolérance au sucre avec augmentation plus ou moins importante de la glycémie.  Il survient chez la femme enceinte vers la fin du 2e trimestre et peut durer le temps de la grossesse ou être révélateur d’un diabète antérieur.

Quelles en sont les causes ?

Elle survient durant la grossesse à cause de l’évolution de la régulation de la glycémie de la femme enceinte. Chez certaines femmes, le pancréas peut être déficient ; il ne parvient pas à sécréter assez d’insuline pour maintenir une glycémie normale, entraînant à certains moments une hyperglycémie, puis un diabète de grossesse.

Au cours de la grossesse le placenta produit des hormones qui se retrouvent dans la circulation sanguine de la mère qui modifie sa capacité a utilisé l’insuline. De ce fait le glucose qui s’accumule petit à petit dans le sang de la mère parvient à traverser le placenta et entraine des problèmes pour le Bébé.

Même si le diabète gestationnel n’est présent que chez 5 % des femmes enceintes. Certains facteurs peuvent augmenter la probabilité d’en contracter un :

  • Le surpoids et l’obésité de la femme débutant une grossesse
  • L’âge de début de grossesse : le risque de diabète gestationnel augmente lorsque la femme enceinte a plus de 35 ans.
  • Des antécédents de diabète : l’un de ses parents de premier degré (c’est-à-dire père, mère, frères, sœurs) a un diabète de type 2

Quelles en sont les symptômes ?

Le diabète gestationnel peut être asymptomatique  ou présenter des symptômes similaires à ceux des autres types de diabète : fatigue, soif intense, fréquentes envies d’uriner, maux de tête. Mais ces symptômes sont assez fréquents au cours de la grossesse et le diabète passe alors inaperçu. Pour le fœtus, le principal signe d’un diabète gestationnel chez sa mère est un poids supérieur à la normale.

Quelles sont les risques et les conséquences ?

Le diabète gestationnel peut avoir des conséquences chez la mère, mais aussi chez l’enfant.

Les complications du diabète gestationnel chez l’enfant.

Les bébés dont la mère souffre de diabète de grossesse risquent :

  • Une macrosomie : proportions anormales pour son âge
  • Une hypoglycémie néonatale
  • Un risque de développer plus tard un diabète de type 2

Les complications du diabète gestationnel chez la mère.

La complication la plus grave est la survenue d’une pré-éclampsie (ou toxémie gravidique) pouvant associer prise de poids, œdèmes et hypertension artérielle.

Autrement le diabète gestationnel peut :

  • Provoquer un accouchement par césarienne.
  • Développer un diabète de type 2 après la grossesse.
  • Provoquer un accouchement prématuré.

 

 

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *