Les personnes vulnérables à la Covid-19 : Qui sont-ils ? Que Faire ?

 

En cette période de forte reprise de l’épidémie, nous savons que le nombre de cas et de décès de COVID-19 est en forte hausse surtout avec le nouveau variant du virus, plus contagieux et se propage d’un pays à l’autre.

Une attention particulière doit être portée aux personnes vulnérables étant donné que ces personnes  sont susceptible de développer très rapidement  une forme grave de Covid-19.

Qui sont les personnes considéré comme vulnérable ?

La liste des personnes vulnérables présentant des complications sont les  suivantes:   les personnes âgé de 65 ans et plus, avoir un diabète non équilibré , avoir des antécédents cardio-vasculaires,  ou affection chronique des voies respiratoires,  une insuffisance rénale chronique dialysée, l’obésité, être atteint d’une immunodépression congénitale ou acquise, présenter un syndrome drépanocytaire majeur, avoir plus de 7 mois de  grossesse, être atteint d’une maladie du motoneurone, de sclérose en plaques, de la maladie de Parkinson, d’une tumeur maligne primitive cérébrale, d’une maladie cérébelleuse progressive ou d’une maladie rare…

Il est nécessaire de préciser que pour être considéré comme vulnérable, vous devez ne pas avoir la possibilité de recourir totalement au télétravail.

Comment se protéger si vous êtes parmi ces personnes ?

Comme nous le savons : il est impératif si vous êtes vulnérable ou non de toujours continuer les règles d’hygiène et de conduite. Par ailleurs pour se protéger,  il est toujours tout aussi primordial de:

-Réduire les contacts

Lors des retrouvailles entre famille ou amis, gardez vos distances. Vos actions préventives sauveront assurément des vies, car de nombreuses personnes sont contaminées par le coronavirus dans le cercle privé.

Afin de contribuer au ralentissement de la propagation du coronavirus, tenez compte du nombre d’amis, de membres de votre famille et de collègues que vous avez rencontrés dans les jours précédents ou que vous allez bientôt rencontrer.
Plus vous avez de contacts personnels dans un court laps de temps, plus vous risquez d’infecter de personnes si vous êtes contaminé

Portez un masque

Ne négligez pas l’obligation de porter un masque.  L’utilisation correcte d’une masque implique de recouvrir  soigneusement la bouche, le nez et le menton. Ainsi, vous protégez les autres d’une infection. En effet, une personne peut être un porteur sain et  contaminer sans le savoir avant l’apparition des symptômes. Si tout le monde porte bien son masque de protection dans un espace restreint, nous nous protégeons les uns les autres.

-Aérer votre habitation.

Une bonne aération des espaces clos, espaces de travail, salles de pause, où un endroit sur lequel plusieurs personnes se rassemblent, permet de réduire le risque de transmission du nouveau coronavirus.
Le faire trois à cinq fois par jour pendant cinq à dix minutes. Ouvrez grand votre fenêtre afin que le courant d’air puisse passer.

-Prenez rendez-vous chez le médecin :

Si vous ressentez un ou plusieurs des symptômes de l’infection du nouveau coronavirus, ou tout simplement vous ressentez des douleurs qui ne sont pas liés à celui-ci, appelez d’abord  votre médecin pour prendre rendez-vous.

Prenez ces symptômes au sérieux et faites-vous traiter. Seules les médecins et les hôpitaux ont pris les précautions et les mesures de protection nécessaires pour traiter leurs patients en toute sécurité. Vous pouvez donc vous rendre chez votre médecin ou à l’hôpital sans prendre le risque d’être contaminé.
Le respect de ces gestes barrières est le meilleur choix et le plus simple.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *