Warning: call_user_func_array() expects parameter 1 to be a valid callback, function 'fop_enqueue_conditional_scripts' not found or invalid function name in /home/groupeme/public_html/wp-includes/class-wp-hook.php on line 310

La pneumonie

Savez-vous que la journée mondiale de la pneumonie a eu lieu le 12 novembre ? La pneumonie, appelée aussi pneumopathie infectieuse, cette infection respiratoire aiguë qui cause l’inflammation des poumons et plus particulière des alvéoles. Notre blog santé vous dévoile quelles en sont les causes, les symptômes et comment la prévenir.

  • Quelles sont les causes de la pneumonie ?

Presque toutes les pneumonies sont causées par un virus ou une bactérie, plus rarement des champignons ou des parasites.

La pneumonie d’origine bactérienne est sa forme la plus fréquente, causée les plus souvent par une bactérie nommée pneumocoque. Elle affecte particulièrement les personnes dont le système immunitaire est affaibli, les fumeurs et ceux qui souffrent de troubles respiratoires.

La pneumonie d’origine virale : les virus causent des infections des voies respiratoires supérieures, menant à la pneumonie. Sont à risque dans ce cas les personnes souffrant d’affections cardiovasculaires ou de maladies respiratoires chroniques.

Un long séjour à l’hôpital, notamment en service de réanimation, représente un facteur de risque de la pneumonie nosocomiale : les intubations répétées et la ventilation mécanique prolongée favorisent la pénétration des germes.

En somme, les enfants, les personnes âgées, les personnes souffrants d’une maladie respiratoires chronique, les personnes qui reçoivent un traitement immunodépresseur, les personnes hospitalisées dans un service de soin intensif et les personnes souffrant d’une maladie qui affaiblie le système immunitaire sont plus enclines à attraper une pneumonie.

  • Symptômes de la pneumonie :

Lorsque le microbe attaque les poumons, le corps réagit en déclenchant une réaction d’inflammation. Les alvéoles se remplissent de pus et de liquide inflammatoire, ce qui entraîne des difficultés respiratoires. La maladie se manifeste généralement par une toux souvent accompagnée des expectorations (crachats jaunes, verts, purulents), de douleurs thoraciques, de fièvre et des frissons. Le malade peut souffrir d’une fatigue générale et d’essoufflement. Il peut avoir une respiration rapide et douloureuse. La gravité des symptômes varie selon la cause de la maladie, l’état de santé et l’immunité du malade.

  • Comment prévenir la pneumonie ?

Il existe un vaccin contre les pneumocoques afin de se protéger de la pneumonie bactérienne. Chez les personnes âgées ou fragiles, il est conseillé de se faire vacciner chaque année contre la grippe saisonnière.

Avoir une hygiène de vie saine (sommeil, alimentation, exercice physique), surtout durant l’hiver est recommandé pour éviter de contracter une pneumonie. Il est conseillé de renforcer son système immunitaire et d’éviter de fumer sachant que les facteurs de risque de la pneumonie sont le tabagisme, la prise de drogue, l’abus d’alcool et le logement insalubre. Respecter les mesures d’hygiène affichées dans les cliniques et les hôpitaux, et se laver régulièrement les mains avec du savon ou une solution hydro alcoolique. Il faut également se couvrir la bouche avec un mouchoir, un tissu (écharpe, manche…) ou le coude lorsque l’on éternue ou tousse. Jetez vos mouchoirs après usage.

En cas de doute sur votre état de santé, n’hésitez pas à consulter votre médecin sans tarder !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *