Warning: call_user_func_array() expects parameter 1 to be a valid callback, function 'fop_enqueue_conditional_scripts' not found or invalid function name in /home/groupeme/public_html/wp-includes/class-wp-hook.php on line 310

Comment gérer le mal de transport ?

Le mal des transports, aussi appelé cinétose, est fréquent lors de longs voyages. Il résulte d’un décalage entre la perception visuelle et celle de l’oreille interne dans laquelle se situe centre de l’équilibre, le vestibule. Ce déséquilibre va entraîner des nausées et des vomissements. Bref, il s’agit d’un malaise désagréable que l’on souhaite éviter. Mais comment gérer ce mal de transport ?
Pour y remédier, contrôler sa respiration est essentiel. Cela permet de se concentrer sur autre chose et de ne pas penser à son mal. Le choix de son siège est primordial. Prendre place sur le siège avant ou privilégier la place du milieu pour la banquette arrière, fixer un point figé de l’horizon qui parait distinct plutôt que regarder les paysages défiler sur les côtés. Limiter les mouvements de la tête évite de déboussoler le cerveau et facilite sa prise de repères visuels. S’abstenir de lire et de regarder en bas est indiqué. Il est conseillé d’ouvrir les fenêtres afin que l’air se renouvelle dans l’habitacle. Vous pouvez également vous arrêter périodiquement toutes les heures afin de prendre l’air et de vous dégourdir les jambes.
Il existe des médicaments contre le mal des transports qui doivent être pris à titre préventif. Par exemple, la Nautamine ou le Pédia Kid Mal de transport, qui sont disponible en pharmacie. A noter que ces médicaments procurent une somnolence, il ne faut donc pas les utiliser avant de prendre le volant. Il ne faut pas voyager l’estomac vide, mais manger léger avant le voyage permet d’éviter la nausée, et privilégier une nourriture solide plutôt que liquide est conseillé.
Certaines plantes possèdent des bienfaits thérapeutiques contre la nausée. Parmi d’autres, le gingembre sous forme solide ou en infusion est réputé pour ses propriétés antiémétiques ; il est à prendre en prévention avant le voyage. L’huile essentielle de menthe poivrée peut être respirée tout au long du voyage pour soulager les nausées. Du citron, en tranche ou en jus, est recommandé avant le voyage. Ces remèdes naturels ont prouvé leur efficacité au fil du temps et sont d’autant plus simples et opérants.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *